Le souffle d’askat, tome 3, Le sang du drak

Résumé :

Zànhshì, empereur du Moundaÿ, règne à présent sur Politeïa en compagnie de son épouse, la très séduisante Limei. Il peut compter sur le soutien de ses troupes pour protéger son empire contre les escarmouches menées par les elfes, les dames vertes et leurs alliés.

Tanaem, demeuré auprès de lui, voue toujours à Magphéa un amour qui l’aveugle et l’empêche de percevoir le venin diffusé dans ses veines par Astaroth.

De leur côté, Abdias, Magphéa et leurs amis sont parvenus à soustraire du champ du carnage les cadavres d’Aïwendil et Naamha. L’ancien prêtre d’Askat a une idée derrière la tête, pour laquelle toute aide sera la bienvenue. Leurs pas les mèneront dans des contrées inexplorées, et dans des affres qui conduiront certains d’entre eux à se dépasser.

Le mot de l’éditeur :

Le sang du drak est le dernier tome de la trilogie du Souffle d’Askat. Jean-Pierre Portevin clôt ici sa saga de fantasy épique sans que l’on s’ennuie une minute.

Biographie de l’auteur :

Avant de se lancer dans l’écriture de romans, Jean-Pierre Portevin a œuvré deux ans en Afrique, plus précisément au Togo. Il s’est ensuite engagé dans le milieu associatif, écrivant des pièces de théâtre, des comédies musicales, et montant lui-même sur les planches pour faire du one-man-show. Ancien professeur d’histoire, rien d’étonnant à ce qu’il profite de sa retraite pour nous raconter les siennes.

Informations diverses :

Ce roman comporte 248 pages, il a été imprimé sur un papier bouffant de 80 g.

Ce livre est édité par Astralabe éditions sous la marque éditoriale Ella éditions.

Ce tome clôt la trilogie commencée avec Aïwendil le brave.

Tome 1 : 1re édition : Ella éditions, ISBN : 978-2-36803-487-3 ; 2e édition : Astralabe édtions, ISBN : 978-2-493720-19-1

Tome 2 : Astralabe éditions, ISBN : 978-2-493720-00-9

Ce roman est classé dans la collection Yggdrasil, car il s’agit de fantasy épique1.

Galerie :

  1. Caractérisé par l’ampleur des forces en jeux (des civilisations, races ou familles entières), la fantasy épique suit le plus souvent la quête d’un jeune héros/héroïne accompagné d’un groupe de compagnon dans une lutte acharnée entre le bien et le mal. ↩︎
Aller au contenu principal